Tout le monde aimerait bien avoir un sommeil de qualité durant la nuit, afin d’avoir la meilleure forme possible le lendemain, et ne pas avoir un réveil trop difficile. Mais a-t-on vraiment conscience de la qualité de notre sommeil ? Comment pouvez-vous être sûr que vous dormez bien la nuit ? Afin de vous aider à répondre à ces questionnements, voici quelques indicateurs qui pourraient vous permettre d’évaluer la qualité de votre sommeil.

Est-ce que vous dormez bien en moins de 30 minutes ?

Le temps que vous mettez pour trouver le sommeil peut être le premier indicateur qui vous permettrait de déterminer si vous dormez bien la nuit ou pas. Selon des experts américains de la Fondation Américaine pour le Sommeil, vous avez un sommeil de qualité lorsque vous parvenez à vous endormir en moins de 30 minutes. En effet, pour se relaxer et se préparer au sommeil, un organisme en bonne santé mettrait en moyenne entre 15 et 30 minutes.

Si vous mettez plus d’une demi-heure pour tomber de sommeil, revoyez les bonnes habitudes à adopter avant d’aller dormir, comme se brosser les dents ou lire un livre. Dîner suffisamment tôt pourrait également vous aider à mieux dormir. En effet, sommeil et alimentation peuvent avoir un lien direct : dînez tôt (au moins trois heures avant d’aller se coucher) pour laisser à votre organisme de digérer convenablement, et ne mangez pas trop chargé.

Vous réveillez-vous souvent la nuit ?

Selon les études réalisées par les experts, se réveiller 2 à 3 fois durant la nuit ne serait pas encore grave. En revanche, cela deviendrait plus alarmant si vous vous réveillez plus de 3 fois, ou encore si la somme de vos réveils dépasse les 30 minutes. En effet, un temps d’éveil supérieur à 30 minutes réduira votre temps de sommeil, et pourrait entraîner fatigue et somnolence pour le lendemain.

Les raisons de ces éveils peuvent être diverses : maladies, excès de fatigue, de stress, insomnie etc. Bien choisir son matelas pourrait permettre de réduire ces temps d’éveil et d’améliorer considérablement la qualité de votre sommeil.

Est-ce que vous respectez votre lit ?

La question peut paraître surprenante, mais elle mérite d’être posée. En effet, sachez qu’un lit devrait à 85% n’être consacré qu’au sommeil. Les temps de séances de lecture ou de visionnage de séries au lit ne doivent donc pas excéder les 15%. Si ce pourcentage est chamboulé, votre lit aurait alors une autre utilité, et inconsciemment, cela aura un impact sur votre sommeil.

En prenant l’habitude de ne réserver votre lit presque exclusivement qu’au sommeil, votre organisme sera conditionné à dormir une fois que vous vous mettrez au lit. Ainsi, vous perdrez moins de temps à vous endormir, et votre sommeil gagnera également en qualité.

Post Author: admin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may also like

Tout savoir sur la scarlatine chez les jeunes enfants

La scarlatine est une maladie infectieuse facilement transmissible d’un enfant