L’habilitation électrique est désormais une exigence réglementaire pour ceux qui agissent sur des installations électriques ou à proximité de celles-ci. Cela nécessite une formation préalable. Il consiste en la reconnaissance, de la part de son employeur, de la capacité d’un individu à exercer ses fonctions en toute sécurité.

L’habilitation électrique n’est pas directement liée à la position hiérarchique, ni à la classification professionnelle. Certaines interventions courantes comme l’installation ou le dépannage  d’une installation électrique, le remplacement d’un chauffe-eau ou passer une couche de peinture près d’un prise de courant peuvent être source de nombreux accidents. C’est pour cela que les employeurs doivent obligatoirement délivrer une habilitation électrique aux salariés.

La fréquence des risques électriques

tableau électrique

Les interventions dans certains secteurs comme le bâtiment font en sorte d’exposer les opérateurs aux risques électriques car il existe des réseaux électriques à proximité ce qui fait que de nombreux accidents sont recensés. Même si depuis 20 ans, le nombre d’accidents du travail diminuent, ils restent encore graves avec un risque de mortalité supérieur aux accidents de travail de tous les secteurs. Ce sont les secteurs du bâtiment et des travaux publics, les activités de services et de travail temporaire ainsi que l’alimentation qui sont les plus touchés.

Les obligations des employeurs

Il existe désormais de nouvelles dispositions en rapport avec le code du travail destinées à prévenir les risques électriques et qui tendent à renforcer la sécurité pendant toute intervention sur ou à proximité des installations électriques en faisant de l’habilitation électrique une obligation. En effet, depuis le 01/07/2011, ce sont les travailleurs habilités par l’employeur qui vont être autorisés à intervenir et vérifier les installations.

Définir l’habilitation électrique

L’habilitation électrique se définit comme étant une reconnaissance de l’aptitude d’un employé à réaliser une tâche qu’elle soit dans le domaine ou pas, que ce soit sur ou aux alentours d’une installation électrique. Cette dernière ne peut être délivrée qu’aux travailleurs ayant suivi une formation habilitation électrique sans compter que toutes les capacités et les connaissances de toute personne habilitée doivent subir une réévaluation régulière. Ce recyclage est vivement recommandé tous les 3 ans. Plus d’infos sur notre site web.

Qui est concerné par l’habilitation électrique

travail sur l'électricité

C’est depuis le 01/07/2011 donc que chaque employé qui risque d’affronter un risque électrique doit obligatoirement posséder une habilitation. Il n’y a plus lieu de distinguer l’électricien du non électricien mais la distinction s’opère plutôt en fonction des tâches effectuées par l’employé. Les non-électriciens qui doivent suivre et sont donc concernés par la formation habilitation électrique sont les peintres, plombiers, menuisiers. Les peintres sont concernés par la pose et la dépose d’appareillage électrique, de prises ; les plombiers par les raccordements basiques d’ensembles neufs et la pose-dépose de chauffage électrique, de ballons électriques, de pompes à chaleurs…

Vous travaillez auprès des réseaux électriques et vous voulez suivre une formation habilitation électrique pour ne pas prendre de risques d’être électrocuté, optez pour notre centre national de formation en sécurité et environnement et choisissez la formation qui vous convient le mieux. Contactez-nous pour en savoir plus.

Post Author: Samuel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may also like

mini pelle

La formation CACES Mini pelle

La formation CACES (Certificat d’Aptitudes à la Conduite d’Engins de Sécurité)

hygiène

La meilleure façon de construction d’un plan de maîtrise sanitaire modèle

Un plan de maîtrise sanitaire ou PMS est rattaché à

travail

Aipr Encadrant : formation, préparation et examen

Chaque entreprise qui intervient dans la préparation administrative et la