La scarlatine est une maladie infectieuse facilement transmissible d’un enfant à l’autre, surtout ceux de 5 à 10 ans. Cette maladie, bien que bénigne, mérite d’être connue des parents. Comment se transmet-elle ? Quels en sont les symptômes ? Comment la soigner ? Grâce à notre article, vous saurez tout sur cette maladie qui touche nos enfants.

Définition de la scarlatine

Avant de vous dévoiler les divers traitements de cette maladie infectieuse, il est d’abord bon de savoir ce qu’est la scarlatine. La scarlatine est une infection bénigne qui touche surtout les enfants de 5 à 10 ans. Elle est causée par le streptocoque bêta-hémolytique du groupe A, une bactérie de la famille des streptocoques. Sa transmission se fait soit par voie aérienne, soit par contact direct ou indirect.

Les jeunes enfants cibles de la scarlatine

Les enfants âgés de 5 à 10 ans sont souvent les cibles de la scarlatine. En effet, les enfants de moins de 2 ans y sont moins sensibles : les anticorps transmis par leur mère durant la grossesse (à travers le placenta) permettent de prévenir les maladies chez le bébé.

Comme l’âge cible tourne autour des 5 – 10 ans, la transmission de la maladie se fait alors généralement à l’école. Ils peuvent être infectés en côtoyant une personne qui porte la bactérie, mais qui ne présente toutefois pas de symptômes. La maladie se développe alors chez l’enfant nouvellement contaminé, puis ce dernier fabrique ses propres anticorps afin d’y résister. A 10 ans, la grande majorité des enfants atteints de la scarlatine disposent déjà des anticorps nécessaires pour les immuniser contre la maladie.

Les adultes sont très rarement atteints de la scarlatine car ils sont généralement déjà immunisés. Toutefois, un individu qui ne soit jamais entré en contact avec le streptocoque peut être infecté, même à l’âge adulte.

Mode de transmission de la scarlatine

La transmission de la maladie peut se faire de diverses manières :

  • Elle peut être transmise par voie aérienne (par des éternuements, des postillons projetés durant la parole ou par la toux).

  • Elle peut également se transmettre par contact direct, en mettant dans sa bouche ou dans son nez ses mains ayant souillé les sécrétions d’une personne porteuse de la maladie, ou lors de baisers.

  • La transmission peut également se faire de façon plus indirecte, juste en touchant un objet souillé par des sécrétions de personne contaminée.

Une fois le streptocoque installé dans leur pharynx, les enfants nouvellement contaminés deviennent à leur tour contagieux.

Les symptômes

Les premiers symptômes apparaissent alors. La durée d’incubation dure entre 1 à 4 jours, voire plus. Les symptômes se caractérisent par une fièvre subite (plus de 38,5°C), une angine entraînant une dysphagie (difficultés à avaler).

D’autres symptômes peuvent faire leur apparition, comme un maux de tête, des douleurs abdominales, des nausées ou vomissements etc.

Une éruption cutanée apparaît un à deux jours après que l’enfant ait souffert d’angine. Une coloration rouge diffuse parsemée de points rouges se forme au niveau des aisselles, des plis du coude et de l’aine. Elle peut s’étendre au bas de l’abdomen, au haut du thorax, au visage ou aux extrémités.

Les traitements contre la maladie

Les traitements contre la scarlatine consistent en une antibiothérapie antistreptococcique pour une durée de 10 jours. Le traitement doit être scrupuleusement respecté.

  • L’enfant doit prendre de la pénicilline V ou de l’amoxicilline par voie orale. Si le traitement est mal suivi, il faudra faire une injection par voie intramusculaire de benzathine-pénicilline.

  • Si le malade est allergique à la pénicilline, le médecin traitant peut prescrire des macrolides.

  • Le traitement sera accompagné d’un repos au lit et d’un isolement durant 15 jours. L’enfant ne sera donc pas envoyé à l’école.

Post Author: admin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *